Méditations cartésiennes : Introduction a la phénoménologie by E Husserl

By E Husserl

Show description

Read or Download Méditations cartésiennes : Introduction a la phénoménologie PDF

Best introduction books

Student Solutions Manual - Introduction to Programming Using Visual Basic 2010

An creation to Programming utilizing visible simple 2010, 8th version, — always praised via either scholars and teachers — is designed for college kids with out past machine programming event. Now up-to-date for visible uncomplicated 2010, Schneider makes a speciality of instructing problem-solving talents and sustainable programming abilities.

Many-Body Problems and Quantum Field Theory: An Introduction

"Many-Body difficulties and Quantum box conception" introduces the strategies and techniques of the themes on a degree compatible for graduate scholars and researchers. The formalism is constructed in shut conjunction with the outline of a few actual platforms: team spirit and dielectric homes of the electron fuel, superconductivity, superfluidity, nuclear topic and nucleon pairing, topic and radiation, interplay of fields by means of particle alternate and mass iteration.

Additional info for Méditations cartésiennes : Introduction a la phénoménologie

Sample text

44. Le courant des « cogitationes j>. « Cogito » « cogitatum ». ». Nous allons donc diriger la lumière jde l’ évidfence transcendentale non plus sur Yego cogito, — ce terme pris au sens cartésien le plus large, — mais sur les cogitationes multiples, c’est-à-dire sur le courant de la conscience qui forme la vie de ce moi (mon moi, le moi du sujet méditant). Le moi identique peut à tout moment porter son regard réflexif sur cette vie, qu’ elle soit perception ou représenta­ tion, jugement d’existence, de valeur, ou volition.

Nous ne voyons nullement encore comment, dans l'attitude de la réduction, d’autres « moi » pourraient être posés — nou comme simples phénomènes du « monde », mais comme d’autres « moi » transcendentaux, — donc comment de tels « moi » pourraient devenir à leur tour sujets qualifiés d’une égologie phénoménolo­ gique. Novices en philosophie, des doutes de ce genre ne doivent pas nous effrayer. La réduction au moi transcendental n’a peut-être que l’apparence d’un solipsisme; le développement systématique et conséquent de l’analyse égologique nous conduira peut-être, bien au contraire, à une phénoménologie de l’intersubjectivité transcendentale, et — par là même — à une philosophie transcen­ dentale en général.

Elle concerne les modalités du cogito lui-même, par exemple les modalités de la conscience telles que : perception, souvenir, mémoire immédiate, avec les différences modales qui leur sont inhérentes, telles la clarté et la distinction. Nous comprenons maintenant que par 1 mo/r^ universelle quant à l'existence ou à l’inexistence du monde, la phénoménologie ne nous a pas, en réalité, fait perdre le monde comme objet phénomé­ nologique. Nous le gardons en tant que cogitatu m , et cela non seu­ lement quant aux réalités particulières visées et telles qu’elles sont visées, ou, mieux, objectivées dans tels actes particuliers de la conscience.

Download PDF sample

Rated 4.45 of 5 – based on 10 votes